Alain Jacquet, Gabrielle d’Estrées, 1965